Vivons Courtier 21

Appelez-nous : 06 64 08 24 70 |

assurance prêt immobilier, loi Lemoine

Négocier son assurance prêt immobilier | bénéfices de la loi Lemoine

Lors d’un emprunt immobilier pour une résidence principale ou secondaire, le choix d’une assurance est un élément capital de votre dossier. Cet élément reste, malheureusement, trop souvent négligé. Pourtant, l’année 2022 commence plutôt bien pour ceux qui doivent contracter une assurance. Les nouveautés législatives dans ce domaine, grâce à l’adoption de la loi Lemoine, s’avèrent plutôt positives.

Vous avez des droits et une assurance vous apporte des garanties propres à vous rassurer et à sécuriser votre parcours d’emprunt. Surtout quand de nouvelles dispositions réglementaires s’annoncent clairement aux bénéfices des emprunteurs.

Assurance prêt immobilier : vos droits, vos attentes

La loi n’impose pas de souscrire à une assurance pour emprunter. Toutefois, il est impossible qu’une banque accepte de faire une offre de prêt immobilier ou autre sans inclure une assurance pour l’emprunteur.

Bien évidemment, vous avez le droit de souscrire une assurance de prêt immobilier en dehors de l’établissement auprès duquel vous réalisez l’emprunt. Pour cela, vous avez tout intérêt à faire jouer la concurrence. N’hésitez pas à communiquer à votre banquier la proposition faite par un assureur extérieur, il pourra peut-être vous proposer une meilleure offre. Et vice-versa, consultez des assureurs spécialisés en prêt immobilier avec l’offre détaillée de votre organisme bancaire, vous pourrez avoir de belles surprises.

En personnalisant votre assurance, des économies sont souvent possibles. Par exemple : vous empruntez en couple ? Pensez à moduler votre assurance en fonction de vos spécificités : âge, situation professionnelle, patrimoine…

Votre situation personnelle ou professionnelle a changé, vous pensez payer trop cher, etc. Avez-vous pensé à renégocier votre contrat d’assurance emprunteur ? Une bonne nouvelle vous attend à la fin de l’article.

Les garanties pour l’emprunteur

L’assurance prêt immobilier est primordiale, elle garantit la prise en charge du remboursement de l’emprunt (en partie ou en totalité) dès que l’emprunteur n’est plus en mesure de régler ses mensualités. Mais pour cela, il faut avoir clairement anticipé et évalué les risques. Il existe différents niveaux de garanties :

  • des garanties obligatoires – décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie),
  • des garanties facultatives – ITT ou ITP (Incapacité Temporaire Totale ou Partielle), IPT (Incapacité Permanente Totale) et perte d’emploi.

Au-delà de ces garanties, pour pouvoir comparer et sélectionner la meilleure solution pour vous et votre projet, vous devez aussi tenir compte :

  • du coût mensuel,
  • du TAEA (Taux Annuel Effectif de l’Assurance),
  • les exclusions de garantie,
  • le délai de carence (à partir du premier jour de signature, il s’agit de la période durant laquelle vous n’êtes pas couvert pour les protections souscrites.),
  • Le délai de franchise (en assurance, c’est le délai entre le moment du sinistre et la prise en charge par l’assureur).

Vous avez peur de ne pas y arriver ? De ne pas maîtriser tous les paramètres ? Tout simplement de ne pas avoir le temps ? Faites vous accompagner, certains courtiers sont habilités à vous conseiller, à rechercher pour vous la solution la plus adaptée et la plus économique.

Et nous vous l’avons déjà dit avec Vivons Courtier, il n’y a pas que le taux qui compte. Alors, bien sûr, l’assurance est un levier important pour diminuer le montant global de votre prêt. C’est pour cela que nous avons décidé de vous accompagner tout au long de votre processus de recherche, de choix et de contractualisation.

Loi Lemoine | des avancées considérables pour 2022

2022 marque un grand tournant pour un accès plus juste, plus large au prêt immobilier. En effet, la loi Lemoine, publiée le 28 février 2022, entérine 3 avancées significatives qui interviendront au cours de l’année.

1 – À tout moment, vous pouvez résilier le contrat d’assurance de votre prêt immobilier, en juin 2022 pour les prêts contractés à cette date et à partir de septembre 2022 pour ceux contractés avant juin 2022. Selon le magazine UFC-Que Choisir, cette mesure permettrait une économie pour les emprunteurs français de 550 millions d’euros/an.

2 – Fin des questionnaires médicaux pour les prêts immobiliers inférieurs à 200 000 euros et se terminant avant les 60 ans de l’emprunteur.

3 – Le droit à l’oubli passe de 10 à 5 ans, pour les pathologies cancéreuses et l’hépatite virale C à partir de l’arrêt des protocoles de soin.

Vous voyez, l’assurance emprunteur n’est pas un sujet secondaire, il ne peut laisser place à l’improvisation. Cela peut vraiment changer le montant de vos mensualités.

Alors, l’assurance de votre prêt immobilier, on en parle ? Contactez-nous.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.